La valorisation des déchets du bâtiment en mal d’innovations

Le 05 février 2020 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Deux appels à projets dans l'année
Deux appels à projets dans l'année

Doté de 20 millions d’euros, un nouvel appel à projets dédié à la réduction et au recyclage des déchets du bâtiment a été lancé, ce 5 février, par le ministère de la transition écologique.

Plus gros producteur de déchets en France, avec 227,5 millions de tonnes en 2019, le secteur du BTP est loin d’avoir fait le tour de leur prévention et de leur recyclage. Les déchets du bâtiment, qui en représentent 20% (46 millions de tonnes par an), affichent un taux de valorisation compris entre 48% et 60% selon les matériaux. Pour l’améliorer, une filière à responsabilité élargie du producteur (REP) a été créée à partir du 1er janvier 2022 par la loi sur l’économie circulaire. En attendant sa mise en place, l’appel à projets vise à créer de nouvelles initiatives favorisant la réduction et le recyclage de ces déchets.

Solutions par type de chantier et par matériau

Ouvert jusqu’au 25 septembre dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir, il est piloté par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), pour faire émerger des solutions spécifiques à un type de chantier et à un matériau.

50 maîtres d’ouvrages exemplaires

Un autre appel à projets sera par ailleurs lancé le 12 mars par l’Ademe et l’éco-organisme Ecosystem, en charge de la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques, des ampoules et des petits extincteurs. Il financera des initiatives portées par 50 maîtres d’ouvrages exemplaires, dans le cadre de la plateforme collaborative Democles.