La transition énergétique en Espagne, c’est pour bientôt

Le 21 janvier 2019 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Teresa Ribera annonce 235 milliards d'investissements entre 2020 et 2030.
Teresa Ribera annonce 235 milliards d'investissements entre 2020 et 2030.
DR

<

 

L’Espagne est l’un des 7 pays de l’Union européenne à avoir loupé l’échéance du 31 décembre 2018 pour rendre à Bruxelles sa stratégie bas carbone pour 2050. Mais elle est encore dans les temps pour présenter son programme de transition énergétique. Un projet encore dans les cartons, mais dont plusieurs membres du gouvernement espagnol ont esquissé le contour, en fin de semaine passée.

décarboner l'énergie

Madrid ne se contentera pas de fermer ses mines et ses centrales à charbon. Vendredi 18 janvier, Pedro Sánchez, le président du gouvernement a annoncé le lancement prochain d’un plan national intégré sur l'énergie et le climat. Objectif: décarboner le secteur de l’énergie, améliorer la performance énergétique des logements, préparer l’interdiction pour 2040 des véhicules à moteur thermique. Au total, le Premier ministre socialiste estime que 235 milliards seront investis par l’Espagne dans la transition énergétique entre 2020 et 2030. A cette échéance, le royaume devra avoir réduit de 28% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2005.

105 milliards pour les renouvelables

Teresa Ribera, ministre de la transition écologique, a apporté quelques précisions. 80% du montant de ces investissements seront portés par le secteur privé et 20% par la puissance publique, a rappelé l’ancienne patronne de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).

Les énergies renouvelables, qui doivent absorber 45% du montant de ces investissements (soit 105 milliards d'euros), se tailleront la part du lion, devant l’amélioration de l’efficacité énergétique (42%) et la modernisation des réseaux (12%).

100.000 rénovations par an

Au cours des 12 prochaines années, l’Espagne devrait donc mettre en service 66 gigawatts (GW) de capacités de production d’électricité utilisant les énergies renouvelables. Des éoliennes et des centrales solaires qui devraient compenser la mise à l’arrêt prochaine de 10 GW au charbon et des 7 GW nucléaires.

Teresa Ribera a aussi annoncé le lancement d’un programme de rénovation. Objectif: 100.000 logements isolés par an durant la prochaine décennie.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus