La Terre change d’heure

Le 15 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Si elles ne surprennent pas les sismologues, les conséquences du maxi séisme du 11 mars font froid dans le dos. Comme le rappelle, dans une note, l’Institut de physique du globe de Paris, le tremblement de terre a rompu une portion de l’ordre de500 kilomètresde la zone de subduction plongeant sous le Japon.

 

Selon les données fournies par le réseau international de balises GPS Geonet, des mouvements de l’ordre de4 mètresont affecté certaines zones côtières japonaises. En revanche, le Japon ne s’est pas déplacé de2,4 m , comme nous l’écrivions hier. Cela étant, les mouvements subis par le Japon obligeront à recaler les données GPS du pays ainsi que des cartes marines dela région. Leséditeurs de ces cartes devront aussi réviser les profondeurs des fonds marins qui ont sensiblement changé à l’est du Japon.

 

D’après des calculs effectués par Roger Musson du British Geological Survey (BGS), l’axe de la terre a glissé d’environ16,5 centimètres . Ce qui devrait raccourcir la durée des jours de 1,8 millionième de seconde.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus