La Suisse veut de nouveaux barrages

Le 22 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Loin d’être exemplaire en matière climatique (elle ne tiendra pas ses engagements de Kyoto), la Suisse peine à réformer son système énergétique. D’où la tentation de développer ses capacités hydroélectriques (qui produisent déjà plus de la moitié de l’électricité suisse), peu émettrices de gaz à effet de serre.

 

Dans le massif montagneux qui sépare les cantons de Berne et du Valais, trois compagnies électriques (Alpiq, les CFF, les Forces motrices valaisannes) construisent une installation de pompage-turbinage. Prévue pour entrer en service en 2016, la centrale de Nant-de-Drance devrait être dotée de 4 ou 6 turbines de 150 mégawatts. Son potentiel de production pourrait atteindre 2.400 millions de kilowattheures par an.

 

Toujours en Valais, les Forces motrices valaisannes, Grande-Dixence SA et Alpiq étudient un projet d’une centrale du même type, mais dotée de 2.000 MW de capacité installée. Baptisée Rhodix, cette installation, encore dans les cartons, puiserait et reverserait son eau dans le Rhône. A quelques encablures de là, les Forces motrices Hongrin-Léman, profitant de travaux de rénovation, vont doubler la capacité de leur centrale de Veytaux. Située au bord du lac Léman, la station verra, dès 2014, sa puissance installée passer à 480 MW, pour une production annuelle de 1 milliard de kWh.

 

Dans le canton de Glaris, Axpo et Kraftwerke Linth-Limmern (KLL) construisent la centrale de Muttsee-Limmern, dont la capacité devrait atteindre les 1.000 MW. Son entrée en exploitation est prévue pour 2014.

 

Dans le canton des Grisons, Repower vient de soumettre sa demande de concession au gouvernement pour un projet identique (1.000 MW) entre le lac Blanc et le lago di Poschiavo. Repower investira 1,5 milliard de francs (1,2 milliard d’euros) et espère une mise en service avant 2020.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus