La Suisse pourrait réduire de 20% ses émissions de CO2

Le 09 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La politique n’est jamais chose facile dans la Confédération helvétique. Et la règle vaut aussi pour la lutte contre les changements climatiques. Mardi 8 mars, le Conseil des Etats a donné son accord pour que la Suisse réduise de 20% ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2020. Suivant ainsi l’exemple donné par l’Union européenne. Pour y parvenir, la chambre haute —où le centre et la droite ont la majorité— a donné la possibilité au conseil fédéral (le gouvernement) d’alourdir les taxes pesant sur les carburants.

Problème: la majorité du conseil national (l’assemblée nationale) n’est pas favorable à cette taxe carbone. Elle est aussi défavorable à ce que les réductions d’émission se fassent uniquement dans la Confédération, laissant la possibilité d’utiliser, comme dans l’Union européenne, les mécanismes de flexibilité prévus par le protocole de Kyoto.

Petite chose qui pourrait réunir tous les parlementaires: les partisans de l’abaissement des émissions estiment que celui-ci permettra la création de 10.000 emplois dans l’industrie nationale. Le débat ne fait que commencer.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus