La SNCF brade en Occitanie

Le 03 mars 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La SNCF a annoncé une baisse de fréquentation de 60% pour les voyageurs occasionnels entre fin octobre 2019 et fin janvier 2020.
La SNCF a annoncé une baisse de fréquentation de 60% pour les voyageurs occasionnels entre fin octobre 2019 et fin janvier 2020.

Le transporteur lance une opération séduction en région Occitanie, alors que le nombre de voyageurs empruntant le TER est en chute libre.

 

Dans le sud-ouest, la météo est défavorable à la SNCF. «La succession des intempéries et des mouvements nationaux interprofessionnels contre la réforme des retraites a nui à la fiabilité des transports», reconnait un communiqué commun avec la région. Conséquence, 16% des abonnés se sont désabonnés. L’opérateur déplore aussi une baisse de fréquentation de 60% pour les voyageurs occasionnels entre fin octobre 2019 et fin janvier 2020.

En partenariat avec la région, la SNCF a lancé, en fin de semaine dernière, une opération reconquête. Objectif, récupérer les usagers qui boudent le TER.

Investissement

Première bonne résolution de l’année, la SNCF a rappelé qu’elle musclait son offre dans la région. La compagnie propose 72 trains supplémentaires par jour en 2020 (37.000 places). De quoi gonfler l’offre de 11% par rapport à 2019. En parallèle l’opérateur va acquérir 18 rames supplémentaires à 144 millions d’euros, qui entreront en service fin mars.

Remboursement

La compagnie publique va rembourser les usagers ayant subit les grèves de la fin de l’année passée. Comme en 2019 : «en mars les pénalités [i]infligées à la SNCF par la région vont servir en partie aux remboursements des abonnements aux abonnés annuels et mensuels», nous explique  Jean-Luc Gibelin, vice-président de la Région en charge des mobilités. Un usager payant un abonnement de 390 €/an (participation de l’entreprise incluse), se verra rembourser le tiers de son abonnement en 2020. S’il a pris un abonnement d’au moins 6 mois en mars, il bénéficiera d’un bon de réduction de 50% du prix de son abonnement. Ceux ayant pris un abonnement en octobre ou novembre 2019 se verra octroyer une ristourne de 25 %.

Avalanche d’offres

Les voyageurs qui avaient jeté leur dévolu sur le covoiturage pendant les grèves bénéficieront d’une réduction de 50% sur les abonnements achetés au mois d’avril. Une remise de 40% s’appliquera à tout usager qui parrainera un ami entre avril et septembre. Pour un abonnement 31 jours, un pass week-end offert ! En février, avait été mis en place les mercredis à 1 euros, au départ et à destination de toutes les gares d’Occitanie. 10.800 voyageurs en avaient profité. Une initiative qui devrait être renouvelée dans l’année.

En ce début d’année, la SNCF a affiché un taux de ponctualité de 90,2 % (soit 4,5 points de plus qu'en 2018). «C’est un élément important, qui montre qu’il y a des résultats forts. Maintenant tout cela doit tenir dans la durée. La ponctualité est essentielle pour faire revenir les voyageurs», assure Jean-Luc Gibelin. Pour l’heure, aucun chiffre de fréquentation n’a encore été dévoilé.

 Encadré : Petite ligne : la Région Occitanie va régler 91,5% du montant des travaux nécessaires au maintien des dessertes fines : un investissement de 67 M€. «Ce plan d’urgence concerne 12 lignes ou sections de ligne», soit 18.000 usagers quotidiens.

 



[i] Les pénalités ont été infligées dans le cadre de la convention TER signée avec la SNCF. Le Conseil régional a débloqué en 2018 300 millions d’euros par an, lissés sur huit années, pour le développement de l’offre Lio (service public régional des transports).