La silice cristalline, un risque professionnel sous-estimé

Le mercredi 22 mai 2019 à 17h 48 par Romain Loury
La construction, une profession à risque
La construction, une profession à risque

L’Anses recommande,dans un rapport publié mercredi 22 mai, une protection renforcée des travailleurs exposés à la silice cristalline, responsable non seulement de silicose, mais aussi de cancers du poumon, de maladies pulmonaires et de maladies auto-immunes. En particulier en abaissant la valeur-limite d’exposition professionnelle (VLEP), «insuffisamment protectrice».

Extrait : L’exposition à la silice cristalline, que l’on trouve principalement sous forme de quartz, est fréquente dans de nombreux secteurs d’activité, en particulier la construction, la fabrication de produits minéraux non...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus