La séquestration sous-marine autorisée

Le 13 février 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La séquestration de CO2 dans les couches géologiques sous-marines est désormais légale. Adopté le 2 novembre dernier, l’amendement à la convention de Londres autorisant l’injection sous-marine de gaz carbonique est entré en vigueur samedi 10 février. Toutefois, les modalités d’application de cette nouvelle réglementation devraient n’être publiées qu’en novembre prochain, a indiqué l’Organisation maritime internationale (IMO) dans un communiqué paru le 10 février. Statoil, qui a déjà injecté 9 millions de tonnes de CO2 dans l’aquifère de Sleipner va pouvoir se mettre en conformité avec la loi internationale.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus