La saison des incendies est bien ouverte

Le 28 juin 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un peu partout dans l’hémisphère Nord, les feux de forêts menacent. Dans la catégorie des superficies, c’est, bien évidemment la Russie qui l’emporte pour le moment. Au début du mois de juin, les feux ravageaient plus de 45.000 hectares, dans les régions de Sibérie et de l’extrême-Orient russe. Une surface qui tend à diminuer, selon les dernières estimations du ministère russe des situations d'urgence.
 
L’Espagne ne devrait pas couper non plus à un été «chaud». Les pompiers de la seule Galice luttent actuellement contre plus de 200 foyers. Une situation, a expliqué Manuel Vázquez, le leader socialiste régional, largement imputable à l’abandon de la politique forestière par le gouvernement régional. «Nous payons la conséquence de la réduction de 28 millions d’euros du budget de prévention des incendies de forêts »», indique le patron du parti socialiste de Galice.
 
Mais c’est aux Etats-Unis que l’avancée des flammes inquiète plus particulièrement. Dans l’Etat du Nouveau-Mexique, plus de 25.000 ha de forêts et de broussailles sont déjà partis en fumée. Problème: les principaux foyers se trouvent à quelques kilomètres du vaste site (10.000 ha) du laboratoire nucléaire de Los Alamos, où furent conçues et testées nombre d’armes atomiques.
 
Quelques feux, rapidement maîtrisés, ont éclaté sur le site même du centre de recherche, dont les locaux ont été fermés le 27 juin par précaution.
 
Sur son site, l’institution dépendant du ministère américain de l’énergie affirme qu’aucun bâtiment ni installation n’est, pour le moment, menacé par les flammes. Telle n’est pas l’opinion de Concerned Citizens for Nuclear Safety. Selon l’ONG anti-nucléaire, des feux seraient situés à moins de 5 kilomètres d’un site de stockage de déchets liquides plutonifères.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus