La Russie préfère les JO à ses forêts

Le 18 décembre 2006 par Bérangère Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les Jeux olympiques d'hiver se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a quelques jours, les JO 2006 de Turin étaient distingués pour leur respect de l'environnement (1). Concernant les JO 2014, la situation s'avère d'ores et déjà bien différente alors même que trois villes candidates sont encore en lice (2). C'est ce que révèle le New Scientist dans son édition du 14 décembre. La Cour suprême russe est en train d'examiner un projet de loi qui permettrait au gouvernement de couper 52.000 hectares de forêt près de Sochi, la ville candidate. 65 espèces d'animaux rares se trouveraient sur ce terrain. Greenpeace dénonce l'illégalité de ce projet en rappelant que ces terres appartiennent au Parc national de Sochi. L'ONG déclare également que 10.000 hectares concernés se trouvent limitrophes de la Réserve naturelle du Caucase qui appartient au Patrimoine mondial de l'humanité. Le Comité d'évaluation constituée par le Comité international olympique se rendra à Sochi en février 2007 pour étudier la candidature de la ville. A suivre…



(1) Voir l'article du JDLE: «Turin 2006: la palme des Jeux Olympiques écologiques»

(2) Il s'agit de Salzbourg, en Autriche, Pyeongchang, en Corée du Sud et Sochi, en Russie





A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus