La Russie a payé un lourd tribut à la canicule

Le 07 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La Russie a enregistré plus de 55.000 morts supplémentaires durant la canicule estivale, par rapport à l’été 2009. Selon les chiffres publiés par l'agence fédérale des statistiques Rosstat, la Russie a enregistré 191.951 morts en août, soit 41.262 de plus que l'année précédente. Les données pour juillet, publiées fin août, faisaient état de 14.474 morts supplémentaires. Le pays a donc enregistré 55.736 morts de plus au cours de ces deux mois où la Russie était plongée dans une canicule inédite depuis 130 ans.

La capitale russe paye un lourd tribut avec une mortalité en hausse de 68,6 % en août (6.111 morts supplémentaires), après avoir déjà connu une hausse de 50,7 % en juillet (4.824 morts supplémentaires). Ce bilan est le premier qui couvre l'ensemble de la période de la canicule, les autorités russes s'étant refusé à communiquer le nombre de morts dus à la crise, alors que les médias, hôpitaux et pompes funèbres faisaient état d'une très forte augmentation.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus