La ruée vers le carbone de la Californie

Le 10 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La vente de quotas d’émission de gaz à effet de serre va-t-elle servir à renflouer le budget californien? C’est certainement l’espoir caressé par les rédacteurs du projet de budget du Golden State, publié le 5 janvier.
 
Dans son chapitre consacré à l’environnement, le document indique que la vente de quotas d’émission rapportera, dès la première année (2013 donc) un milliard de dollars (785 millions d’euros) à l’état fédéré. Soit l’équivalent de 16% de son déficit annuel.
 
La projection a surpris plus d’un observateur. Car, en décembre dernier, le gouverneur Brown affirmait encore que la mise aux enchères des 65 millions de permis ne rapporterait, en 2013, que 650 M$ (508,15 M€).
 
Cette première estimation s’avérant déjà très optimiste. Car les analystes estiment que, durant ses premières années d’existence, le marché californien du carbone sera long: il y aura plus de quotas en circulation que d’émission réelle.
 
Ce qui doit faire évoluer les prix vers le bas. A l’image de ce que les Européens connaissent déjà en ce moment. Pour mémoire, les prix des quotas de CO2 de la RGGI (l’autre marché du carbone US) sont, depuis plusieurs mois, inférieurs à 2 $ (1,6 €). On est donc très loin des souhaits du gouverneur Brown.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus