La réserve de Scandola perd sa biodiversité à cause du tourisme

Le jeudi 07 février 2019 à 17h 12 par Stéphanie Senet
Scandola, sa réserve et ses 790.000 visiteurs par mois pendant la saison estivale
Scandola, sa réserve et ses 790.000 visiteurs par mois pendant la saison estivale

Disparition des balbuzards, des poissons, et de l’herbier de Posidonie… L’état de la réserve naturelle de Scandola (Corse-du-Sud) s’aggrave depuis 2006 sous la pression touristique. L’association U Levante demande à l’exécutif de Corse d’instaurer des quotas d’accès au plus vite.

Extrait : Une réserve naturelle ne se crée pas sur le papier mais chaque jour sur le terrain, selon l’évolution des pressions exercées sur la biodiversité. C’est ce que démontre crûment la situation de la réserve marine et terrestre...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus