- 

La reproduction humaine menacée par la pollution?

Le 23 juin 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Institut de veille sanitaire (InVS) vient de publier une lecture critique d’études sorties ces dernières années relatives à l’impact de la pollution atmosphérique sur la reproduction humaine. Cette relation est de plus en plus questionnée par les scientifiques qui cherchent à comprendre la diminution de la fécondité observée dans certaines régions du monde. Plusieurs voies sont actuellement explorées. Ainsi, la pollution (en dioxyde de soufre ou due au trafic routier) pourrait affecter la fertilité masculine, augmenter la mortalité intra-utérine, ou la naissance de prématurés. La plupart des résultats devraient être utilisés avec beaucoup de précaution, selon les chercheurs français qui ont analysé des travaux brésiliens, californiens, polonais, texans, etc.: «Si les études concernant l’effet des polluants atmosphériques sur certaines étapes de la fonction de reproduction commencent à s’étoffer, de nombreuses lacunes demeurent sur d’autres étapes et il reste des incertitudes, notamment quant aux mécanismes biologiques sous-tendant certains des effets constatés», explique un communiqué de l’InVS.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus