La région lyonnaise a soif

Le 04 mars 2019
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Voilà 4 ans que les nappes n'ont pas été rechargées.
Voilà 4 ans que les nappes n'ont pas été rechargées.
VLDT

Le préfet du Rhône a placé en vigilance sécheresse l'ensemble des ressources en eau du département et de la métropole de Lyon en raison du déficit pluviométrique depuis près de 4 ans qui n'a pas permis de recharger les nappes d'eaux souterraines.

 

Les niveaux de ces nappes souterraines restent très bas pour la saison et les pluies de l'automne 2018 et du début d'hiver 2018-2019 n'ont pas suffi à rétablir une situation normale, précise lundi 4 mars la préfecture dans un communiqué.

sensibilisation

La mise en place de la situation de vigilance sécheresse a pour objectif d'alerter sur la sensibilité de la ressource et d'inviter les usagers –particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités– à une utilisation économe de l'eau. Elle permet d'anticiper toute dégradation afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques, ajoute la préfecture.

civisme

Il est demandé à chacun de faire preuve de civisme et d'adopter les bons réflexes (lutte contre les fuites par exemple), que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d'eau, les nappes, ou à partir des réseaux publics de distribution.

mesures complémentaires

En l'absence de pluies significatives, et si la situation actuelle ne s'améliore pas au cours des prochaines semaines, des mesures complémentaires de restriction et d'interdiction des usages de l'eau pourront être prises, souligne la préfecture



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus