La région de Canberra veut réduire ses rejets de CO2 de 40 %

Le 27 août 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le gouvernement de la région de Canberra (Australie) a annoncé jeudi 26 août la prochaine adoption d’un projet de loi ambitieux pour réduire ses émissions de CO2, moins d’une semaine après le vote-sanction contre le parti travailliste au pouvoir pour son inaction en matière climatique.

Le territoire de la capitale australienne (Australian Capital Territory), également dirigé par les travaillistes, a indiqué que son projet de loi 2010 fixerait un objectif de réduction des émissions de CO2 de 40 % d’ici 2020 par rapport aux niveaux de 1990. Cette réduction passerait à 80 % d'ici 2050, la région ayant l’ambition de rendre 400.000 habitants neutres en carbone d'ici 2060, selon Reuters.

«Les gouvernements ont la responsabilité d'agir sur cette question», a déclaré le ministre de l'ACT en charge de l'environnement. Le projet de loi territorial établit un conseil indépendant sur le changement climatique et encourage le secteur privé à établir des accords volontaires avec le gouvernement.

L’élection nationale du 21 août n’a permis ni aux travaillistes ni à l’opposition libérale/nationale d’atteindre la majorité au Parlement, notamment en raison du bon score des Verts (12 %). Celui-ci reflète la colère des électeurs envers le parti travailliste qui a échoué à honorer sa promesse électorale de 2007 sur l’adoption d’un plan Climat ambitieux.

Le 26 avril dernier, l’ex-premier ministre travailliste, Kevin Rudd, avait en effet annoncé la suspension de l’ouverture du marché national de quotas d’émission de CO2, faute de soutien de ses alliés Verts et de l’opposition, et à cause de son rejet par le Sénat (voir le JDLE du 27 avril). Suite à une fronde au sein de son parti, il a été remplacé le 24 juin par sa consœur Julia Gillard qui s’était alors engagée à réactiver le plan Carbone.

Depuis lundi, travaillistes et conservateurs ont entamé les négociations avec les élus indépendants en vue de former un gouvernement de coalition. Le sort du plan Climat australien en dépend.

 

Dans le JDLE « Les cendres de charbon reviennent sur le devant de la scène » (23 janvier 2009)



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus