La réforme de la médecine du travail loin d’être achevée

Le 07 novembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un rapport sur le bilan de la réforme de la médecine du travail, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) revient sur les «signes de dysfonctionnement qui se sont multipliés au cours des dernières décennies» (forte augmentation des maladies professionnelles, désaffection pour le métier de médecin du travail, etc.), sur le drame de l'amiante, et sur la réforme amorcée par le droit communautaire dans les années 1990.

Daté d'octobre 2007 et publié sur le site de la Documentation française, le rapport estime la dynamique de la réforme «incontestablement positive», mais précise que sa pénétration est «fragile, inégale et au total insuffisante». «En l'état, le dispositif de santé au travail n'est pas encore en mesure de relever les défis à venir» qu'entraînent l'adaptation aux transformations du système productif (travail à durée déterminée, télétravail…), la mobilité accrue des salariés, l'intensification du travail, et le vieillissement de la population active.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus