La réduction des déchets, c’est maintenant

Le 15 novembre 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
En matière de communication, à quand le changement?
En matière de communication, à quand le changement?

On connaît la musique depuis 2009. Cette année encore, la semaine européenne de réduction des déchets (Serd) s’engage à sensibiliser les citoyens à réduire leur production de déchets et ouvrir plus largement le débat sur la place, trop forte, de nos poubelles dans nos sociétés.

Soutenu par le programme européen Life+ et coordonné par ACR+ (l’Association des cités et régions pour le recyclage et la gestion durable de la ressource), ce programme s’ouvre dès demain 16 novembre dans les 28 Etats membres de l’Union. Il se terminera le 24 novembre.

La Commission européenne a annoncé que la Serd sera suivie, cette année, d’une nouvelle «Journée européenne du nettoyage», prévue le 10 mai 2014. Là encore, les volontaires sont appelés à la rescousse pour ramasser, dans les quartiers et sur les plages, les déchets qui se sont accumulés.

Plus importante, la révision de la directive-cadre arrive bientôt à sa conclusion. Les nouveaux objectifs, selon les types de déchet, sont en cours de réexamen. Ils devraient être connus dans le courant de l’année prochaine.

La révision de la directive sur les batteries et les accumulateurs a, quant à elle, été adoptée, ce 15 novembre, par le Conseil de l’Union européenne. Elle étend l’interdiction du cadmium (plus de 0,0002% du poids de l’appareil) à toutes les batteries, et en particulier celles des outils portatifs, dès le 31 décembre 2016.

 

3.000 actions dans l’Hexagone

 

En France, la nouvelle campagne intitulée «Si vous ne le faites pas pour la planète, faites-le pour vous» a été lancée ce 15 novembre par le ministère de l’écologie. Un communiqué explique que cette nouvelle campagne, destinée aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités, se veut «moins culpabilisante». Au total, 2.692 opérations –surtout de sensibilisation- se dérouleront partout en France jusqu’au 24 novembre, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Ironie du calendrier, l’autorité environnementale a également publié un avis selon lequel le futur plan national de prévention est insuffisant (voir JDLE), notamment parce qu’il se focalise trop sur les déchets des ménages, oubliant ceux du bâtiment et des entreprises…

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus