La protection des dauphins attendra

Le 22 mars 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Plus de 1.100 petits cétacés se sont échoués depuis le début de l'année sur le littoral atlantique
Plus de 1.100 petits cétacés se sont échoués depuis le début de l'année sur le littoral atlantique
FNE

Après les échouages massifs de dauphins, le ministre de la transition écologique François de Rugy s’est contenté d’annoncer, ce 22 mars, la sortie en décembre 2019 d’un plan national d’action pour protéger les cétacés.

 

La découverte de plus de 1.000 petits cétacés échoués sur les côtes atlantiques depuis le 1er janvier a fait réagir le ministère de la transition écologique. Dans un communiqué publié ce 22 mars en collaboration avec le ministère de l’agriculture et de la pêche, il annonce un «renforcement des mesures de lutte contre les échouages de dauphins» mais ne rappelle, en réalité, que les dispositifs existants.

bruits sous la coque

A commencer par l’équipement en répulsifs acoustiques (‘pingers’) de 26 chalutiers en paire, prévue dans le cadre du projet PIC piloté par les pêcheurs de Bretagne en collaboration avec l’Ifremer[1] et l’observatoire Pelagis. Même chose pour le projet Licado, qui vise à tester des dispositifs pour d’autres engins de pêche comme les fileyeurs, ainsi que la hausse de la surveillance à bord des chalutiers pélagiques.

des sous pour l'observatoire

Seule nouveauté, donc, le financement de l’observatoire Pelagis, chargé de l’observation et de l’expertise sur les mammifères et oiseaux marins et fixé à 315.000 euros en 2019, est accru de 100.000 € dès cette année par le ministère de la transition écologique.

Autre annonce: un premier plan national d’action pour la protection des cétacés sera présenté... en décembre 2019.



[1] Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus