La production mondiale d'amiante en croissance

Le 18 octobre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
amiante
amiante

Une déclaration de l'AISS demande expressément aux pays producteurs et consommateurs d'amiante d'interdire la fibre cancérogène. 2,5 millions de tonnes sont encore produites chaque année.

Le 16 septembre 2004, l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS), lors de son assemblée générale à Pékin, a appelé tous les pays à bannir la production, le commerce et l'utilisation de l'amiante. Rappelant que les poussières de fibres de toutes les formes d'amiante sont cancérogènes pour l'homme, le texte souligne que plusieurs centaines de milliers de personnes sont atteintes d'une pathologie due à une exposition professionnelle à l'amiante. Il insiste sur les montants d'indemnités très élevés qui ont entraîné la faillite de plusieurs entreprises. Pourtant les efforts de l'AISS ont été mis à mal dès le lendemain lors de la réunion à Genève sur la Convention de Rotterdam qui rédige la liste des produits chimiques considérés comme dangereux par l'ONU. La Russie et le Canada, premiers producteurs mondiaux, ont réussi à exclure l'amiante chrysolite (représentant 90 % de la production de la fibre au monde) des nouveaux produits ajoutés sur la liste : "Cette décision fait croire que ce produit n'est pas dangereux. Comment voulez-vous que les pays consommateurs, en particulier les pays africains, prennent au sérieux notre déclaration ? ", s'insurge Philippe Huré, expert auprès de l'AISS et responsable du département des risques chimiques et biologiques de l'INRS.

La Chine, le Brésil, le Kazakhstan et le Zimbabwe font également partie des pays producteurs. Quelque 2,5 millions de tonnes d'amiante sont extraits chaque année des carrières. Un chiffre en hausse comparé à 1998 quand la production, au plus bas, s'élevait à deux millions de tonnes d'amiante. Cette progression est due à des raisons commerciales et économiques. Au Zimbabwe ou au Kazakhstan, les économies exsangues se reposent beaucoup sur ce produit peu cher et résistant afin de rééquilibrer leur balance commerciale. La filière canadienne n'emploie que 2 000 personnes, soit autant que le nombre de salariés affectés aux chantiers de désamiantage en France.

La Russie, la Chine, le Brésil, l'Inde, la Thaïlande et le Japon consomment toujours la fibre et la destinent à des utilisations traditionnelles. Ajoutée aux cloisons, elle permet une meilleure isolation des bâtiments, des navires et des logements contre le feu. Les cartons d'amiante protègent les installations électriques. L'amiante, prévenant l'usure des matériaux, est également présent dans les matières plastiques, les freins de véhicules et de wagons. Intégré au ciment, il fortifie les fondations et les toitures tout en amoindrissant les besoins en ciment. Les premières alertes émises par le Centre international de recherche sur le cancer datent de la fin des années 70 et les pays de l'Union européenne ont interdit l'amiante seulement en 1997.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus