La production des éco-activités a représenté 62,5 milliards d’euros en 2008

Le 06 janvier 2010 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le Service de l’observation et des statistiques (SOeS) du ministère a mis en ligne le 4 janvier un rapport consacré aux premiers résultats des éco-activités et de l’emploi environnemental en 2008. Le rapport, qui montre que les éco-activités sont bénéfiques pour le reste de l’économie, tombe à pic, à quelques jours de la conférence nationale sur les métiers de la «croissance verte», organisée le 28 janvier prochain par le Meeddm (1).

Ainsi, «comparés à l’ensemble de l’économie, les indicateurs de croissance mettent en évidence le dynamisme des éco-activités», indique le rapport. La production des éco-activités s’est élevée à 62,5 milliards d’euros en 2008. 405.000 équivalents temps plein ont été mobilisés, en hausse de 2,9% par rapport à 2007. L’emploi traditionnel n’a crû que de 1,4% sur la même période. Entre 2004 et 2008, cela représente une hausse annuelle moyenne de 3%, contre 0,9% toutes branches confondues.

Si la tendance est à une légère baisse dans la fabrication industrielle de produits connexes pour la protection de l’air (- 500 emplois), la gestion des eaux usées (- 400 emplois) et la minimisation des bruits (- 200 emplois), l’emploi environnemental est à la hausse, tiré par les énergies renouvelables notamment.

Du côté des échanges commerciaux, les éco-activités ont dégagé un excédent commercial de 2 milliards € et la valeur de ces exportations a atteint 6,9 milliards €, pendant que «la balance commerciale [de l’économie traditionnelle] se dégrade un peu».

Près des deux tiers des exportations sont liées à la récupération. «La forte hausse des prix du premier semestre [2008] a été suffisante pour atténuer une légère baisse des volumes exportés et une chute des prix en fin d’année.» Viennent ensuite les énergies renouvelables, avec un montant de 750 millions € en 2008, contre 550 millions l’année d’avant.

(1) Dans le JDLE «Métiers "verts": réunion des présidents des comités de filières»