La production d'électricité dans l’Union

Le 23 mai 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 22 mai, Eurostat a annoncé qu’entre 2000 et 2004, la capacité de production d’électricité d’origine éolienne a progressé de 154% dans l’UE des Vingt-cinq.

En 2004, elle représentait 33,6 gigawatts (GW) sur une puissance totale de 703 GW. La moitié de la capacité éolienne est installée en Allemagne (16,6 GW), et un quart en Espagne (8,2 GW). Si le pays de l'éolien, le Danemark, ne représente que 10% de la capacité des Vingt-cinq, l'énergie renouvelable au sein du pays scandinave représente tout de même 23% de sa capacité totale. Le score français de 1% (0,357 GW) apparaît très modeste. Cependant, au 1er janvier 2006, l'Hexagone avait doublé sa puissance installée (0,8 GW) et avait 0,1 GW en construction.

Selon l'office des statistiques européennes, les centrales thermiques qui brûlent des combustibles fossiles occupent toujours une position dominante avec 58% de la puissance installée, suivies du nucléaire (19%, dont la moitié est d'origine française), et des centrales hydroélectriques (18%). Dans ce dernier cas, les pays dominants sont la France (20%), l'Italie (16%) et l'Espagne (14%).

La France pourrait augmenter ce chiffre. Selon l'AFP, le ministre en charge de l'économie, des finances et de l'industrie, Thierry Breton, a indiqué, le 22 mai, que la France disposait de réserves supplémentaires en hydroélectricité évaluées à 40% de la production de cette énergie, en se fondant sur un rapport qui vient de lui être remis. «Cela ne veut pas dire qu'on va toutes les appliquer», mais «il y a un vrai sujet sur lequel la France doit débattre», a ajouté le ministre en précisant que le rapport, réalisé par Fabrice Dambrine, ingénieur des mines, serait rendu public. Actuellement, 15% de la production française d'électricité provient de l'hydroélectricité.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus