La pression monte en faveur d’une taxe anglaise sur les sacs plastique

Le 01 octobre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Affiche de la campagne "Break the bag habit"
Affiche de la campagne "Break the bag habit"

Londres va-t-elle enfin se décider à réduire les déchets générés par les sacs plastique? Après un collectif d’ONG britanniques et un sondage auprès du grand public, c’est au tour du ministre gallois de l’environnement de démontrer les bienfaits d’une taxe de 5 pence (6 centimes d’euro) pour réduire cette surconsommation.

La situation anglaise s’avère particulièrement critique puisque le recours aux sacs de caisse ne cesse de s’accroître (+5,4% en 2011). Au total, 8 milliards de sacs ont été distribués outre-Manche l’an dernier (soit en moyenne 11 par habitant et par mois).

La campagne Break the bag habit avait tiré le signal d’alarme en août dernier, à l’initiative de 4 associations[1].

Plus récemment, un sondage a montré que trois quarts des Anglais arrêteraient d’utiliser des sacs de caisse si la taxe de 5 pence entrait en vigueur (voir JDLE).

Mais le ministre anglais de l’environnement, le conservateur Richard Benyon, continue de faire la sourde oreille. Le 24 septembre, il avait affirmé attendre les résultats de l’expérience galloise et de la consultation en cours en Ecosse avant de prendre une quelconque décision.

Pour le presser un peu, son homologue gallois a décidé de lui adresser un message. «En n’introduisant pas cette taxe, l’Angleterre passe à côté d’une bonne solution. Et elle n’a aucune raison de justifier cette procrastination», a affirmé ce 1er octobre John Griffiths, selon The Guardian. De nouvelles statistiques ont d’ailleurs montré que la taxe sur les sacs plastique avait permis d’économiser 800.000 £ (1 M€) depuis le 1er octobre dernier. «Je pense que nous avons la preuve du succès de cette taxe. Il y a beaucoup moins de déchets sauvages dans les rues et dans la campagne. Les citoyens ont changé leur comportement et soutiennent cette mesure. Je ne vois absolument pas pourquoi cela ne marcherait pas dans une autre partie du Royaume-Uni», a-t-il poursuivi.

En juillet dernier, les Gallois avaient déjà réduit leur usage des sacs de caisse (en plastique et en papier) de 70% à 96%, 8 mois après l’instauration de la taxe (voir JDLE).



[1] Marine Conservation Society (MCS), Campaign to protect rural England (CPRE), Keep Britain tidy et Surfers against sewage

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus