La présidence finlandaise de l’UE ne manque pas d’ambitions

Le 12 juillet 2006 par Laure Pollez
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Finlande
Finlande

Depuis le 1er juillet, la Finlande a pris la barre du navire européen. Ce pays, connu pour ses réussites environnementales, veut entraîner les autres Etats membres dans son sillage. Au programme, notamment: conception d'une «nouvelle génération» de politiques environnementales et positionnement international sur ces questions.

Le ministre finlandais de l’environnement, Jan-Erik Enestam, veut inaugurer une «nouvelle génération de politiques environnementales». C’est la mission qu’il s’est donnée pour les 6 mois où son pays présidera l’Union européenne. Depuis le 1er juillet, la Finlande a succédé à l’Autriche à ce poste.
L’enjeu majeur, selon la présidence finlandaise, est l’actuelle surexploitation, insoutenable, des ressources: «L’usage des ressources naturelles et ses conséquences dommageables sur l’environnement ne peuvent s’accroître au même rythme que la croissance économique» explique Jan-Erik Enestam. L’enjeu de cette présidence sera donc de lancer une réflexion sur de nouvelles formes de politiques environnementales. La Finlande veut aller au-delà des mesures de protection habituelles, comme la réduction des émissions directes, vers une réflexion nouvelle sur l’utilisation des ressources et leur retour dans un cycle naturel. Il s’agit de prévenir plutôt que de guérir les dommages causés par nos modes de vie sur l’environnement. L’idée est de promouvoir une société plus efficace, qui fasse «plus avec moins». Autres enjeux: le principe «une planète, une politique», vers la mise en place d’institutions globales sur les questions environnementales (la Finlande est favorable à la création d’une organisation ad hoc au sein des Nations unies) et l’amélioration de l’effectivité du droit de l’environnement, de la prise de décision jusqu’à l’application. La nécessité de nouveaux outils tels que la fiscalité incitative est soulignée.

La réflexion vers une nouvelle génération de politiques environnementales sera initiée dès la fin de cette semaine, lors d’un sommet informel des ministres en charge de ces questions au sein de l’Union européenne. Ce sommet aura lieu à Turku, en Finlande, du 14 au 16 juillet. La ministre française, Nelly Olin, n’y participera pas, ayant annulé son déplacement en dernière minute. Ensuite, deux conseils Environnement seront organisés, l’un en octobre à Luxembourg, l’autre en décembre à Bruxelles.

Dans la gestion des affaires courantes, la présidence finlandaise annonce qu’elle mettra l’accent sur les questions relatives aux changements climatiques et à la biodiversité. Elle promet notamment d’œuvrer activement pour encourager des négociations internationales sur le développement d’un système d’accords des Nations unies visant à réduire les changements climatiques pour l’après 2012. Les prochaines discussions des parties auront lieu en novembre à Nairobi, au Kenya. D’autre part, la Finlande fera avancer l’examen intermédiaire du sixième programme environnemental sur la base du rapport de la Commission. L’accent sera mis sur les stratégies qui concernent la couche d’ozone, le milieu maritime, ainsi que la réduction et le recyclage des déchets. La présidence finlandaise veut «travailler dur» pour pousser «aussi loin que possible» la directive cadre sur les déchets, jugée «flexible», D’ici la fin de l’année, la directive air devrait progresser, et il est prévu de conclure la première lecture de la nouvelle réglementation Euro 5 pour les véhicules. La présidence finlandaise envisage également de proposer une législation sur le mercure et une directive sur les substances prioritaires.

La Finlande souhaite enfin développer le leadership européen sur les questions environnementales: un partenariat sur ce thème avec la Russie est en cours, une rencontre avec les ministres concernés de l’espace euro-Méditerranée est prévue à l’automne.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus