La pollution plastique explose dans les mers chinoises

Le 30 octobre 2019 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La Chine croule sous ses déchets
La Chine croule sous ses déchets

En Chine, la pollution du littoral par le plastique a bondi de 27% en 2018, a annoncé le ministère de l’environnement mardi 29 octobre. En cause, les efforts gouvernementaux pour limiter les déchets dans les fleuves et rivières.

L’an dernier, plus de 200 millions de mètres cubes de déchets, dont près de 90% de plastique, ont été observés flottant sur les côtes chinoises, le pays atteignant ainsi son niveau record sur une décennie. La plupart ont été jetés en mer dans les deltas du Yang-Tsé (fleuve Bleu) et de la rivière des Perles, régions industrielles de l’est de la Chine.

Selon le ministère de l’environnement, la Chine compte ainsi, pour 1.000 mètres carrés de surface marine, 24 kg de déchets flottants. Une part importante, non précisée mais majoritairement de nature plastique, repose aussi au fond.

Cette forte hausse des déchets marins (+27% par rapport à 2017) s’expliquerait par les restrictions qui touchent désormais les rivières du pays, parmi les plus polluées au monde. Confrontée à la menace d’une pénurie en eau, aggravée par le réchauffement, la Chine tente en effet de déplacer ses industries les plus polluantes, dont l’acier et la pétrochimie, vers le littoral.