La pollution jusque dans les oreilles des baleines

Le 23 octobre 2013
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le lait maternel, fort contaminant.
Le lait maternel, fort contaminant.
DR

 

Moins poétiques que les cernes des arbres, l’âge et l’imprégnation chimique des baleines peuvent être connus grâce à l’analyse de leur cérumen, la cire que les mammifères sécrètent dans le conduit auditif externe. Chez les cétacés, c’est un véritable bouchon, qui les isole de l’extérieur mais ne gêne pas leur excellente perception des ondes. Celui d’un rorqual bleu (Balaenoptera musculus) de 12 ans, mesurant 21 mètres, et mort à la suite d'une collision avec un bateau au large de la Californie, a été récupéré et analysé par des chercheurs travaillant à l'université Baylor de Waco (Texas), au Muséum américain d'histoire naturelle de Santa Barbara (Californie) et au Smithsonian Institute de Washington. Il mesurait 25,4 centimètres… et a livré les secrets du parcours hormonal et toxicologique du cétacé, de sa vie intra-utérine à sa mort. Les résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Science (Pnas).

 

Au fur et à mesure des strates de cérumen analysées, les chercheurs ont pu établir à quelles hormones (cortisol, testostérone) et à quels polluants exogènes la baleine bleue avait pu être exposée. Une quarantaine de pesticides ont été retrouvés, des PCB, ainsi que des retardateurs de flamme bromés et du mercure. Les niveaux d’exposition les plus élevés au DDT, pourtant interdit (en 1972 aux Etats-Unis) lors de la naissance du baleineau en 1995, ont été relevés dans les 6 premiers mois de vie. Une contamination probablement due au lait maternel. Les deux pics de mercure relevés sont associés à des passages près des côtes californiennes. «Nous espérons que ces techniques permettront de transformer radicalement notre capacité à évaluer l'impact des activités humaines sur ces sentinelles de l'environnement et leur écosystème», a déclaré Sascha Usenko, l'un des auteurs de l'étude.

 

 

 

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus