La pollution du métro parisien sera rendue publique

Le 08 novembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le président de la RATP Pierre Mongin et la secrétaire d'Etat à l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet viennent d'annoncer des mesures concernant l'air intérieur du métro. A partir de janvier 2008, la RATP devrait ainsi publier sur son site internet les résultats obtenus avec son réseau de stations fixes de mesures. Ils seront mis à la disposition du public avec l'aide d'Airparif, le réseau de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France. Ce partenariat entre la RATP et Airparif permettra de présenter des résultats sur les autres modes de transports comme l'habitacle intérieur des véhicules, sur le moindre impact des transports en commun en terme de pollution évitée, et sur des éléments de comparaison avec les métros d'autres grandes villes.

«Cette initiative exemplaire préfigure les stratégies et actions que l'Etat souhaite développer en partenariat avec les établissements recevant du public, en particulier les entreprises et autorités responsables des transports en commun», a souligné Nathalie Kosciusko-Morizet, qui s'était rendue à Airparif en juillet. Elle avait souhaité à l'époque mettre fin à deux polémiques qui avaient éclaté sur l'air: un rapport d'Ecologie sans frontière sur la sous-évaluation de la pollution de l'air francilien et un reportage de Canal + sur la présence de particules dans les métros et les RER (1).



(1) Voir les articles du JDLE: «Pollution de l'air: la RATP réplique» et «Air: la secrétaire d'Etat à l'écologie calme le jeu»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus