La pollution de l’air perturbe les jeunes coraux

Le 09 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les récifs du Belize abritent une centaine de coraux différents
Les récifs du Belize abritent une centaine de coraux différents

Les coraux ne sont pas seulement sensibles aux changements climatiques et à l’acidification des océans (voir JDLE). Leur croissance dépend aussi de la pollution de l’air, révèle une étude publiée le 7 avril dans la revue Nature Geoscience.

Les chercheurs de l’université britannique d’Exeter, de l’Institut de recherche tropicale du Panama et des universités du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie, ont démontré que les émissions de particules dans l’air ralentissaient la croissance des récifs coralliens situés près de Belize et du Panama, dans les Caraïbes.

Les émissions en cause sont constituées de suies issues de la combustion du charbon et de sulfates émis par la combustion d’énergies fossiles.

«La pollution aux particules réfléchit le rayonnement solaire, ce qui réduit la lumière disponible pour la photosynthèse des coraux ainsi que la température des eaux environnantes. Ensemble, ces facteurs peuvent ralentir la croissance de ces espèces», explique Paul Halloran du Met Office Hadley Centre au Royaume-Uni.

L’étude montre la chute des températures des eaux de surface entre 1960 et 1970 en raison de l’accroissement des particules émises dans l’air par l’expansion industrielle américaine, puis leur hausse après 1970 en lien avec les réductions réglementaires des émissions de suies et de sulfates.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus