La pollution aux nitrates autorisée dans les Pyrénées

Le 03 février 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un dépassement de 40% du seuil de nitrates est autorisé pendant 3 ans
Un dépassement de 40% du seuil de nitrates est autorisé pendant 3 ans

Un arrêt du préfet des Hautes-Pyrénées, pris le 27 décembre dernier, autorise pour trois ans le dépassement de 40% du taux maximal de nitrates autorisé (50 milligrammes par litre) dans le réseau d’eau potable de la zone de Tarbes Nord. L’alerte a été donnée ce 3 février par les associations Midi-Pyrénées et Hautes-Pyrénées de France Nature Environnement.

Selon les associations, cela fait 20 ans, désormais, que le puits d’Oursbelille (Hautes-Pyrénées), dans le bassin Adour-Garonne, affiche de forts taux en nitrates. Un dispositif a certes été mis en œuvre pour encadrer les pratiques responsables de cette pollution (dans le plan d’aménagement territorial d’Oursbelille), mais il n’a pas réussi à faire baisser les taux.

«Le dépassement permanent des normes sanitaires est légalisé pour trois ans», dénoncent-elles. Alors que la France risque une nouvelle condamnation pour la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole, les associations réclament un nouveau dispositif réglementaire efficace, limitant l’épandage, précisant l’obligation de couvert pendant les intercultures et les conditions de stockage par type d’effluent et d’exploitation. Elles déposent par ailleurs un recours gracieux contre l’arrêté préfectoral du 27 décembre.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus