- 

La pollinisation menacée par la pollution de l’air

Le 17 juin 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une semaine nationale sur la pollinisation est organisée aux Etats-Unis du 22 au 28 juin, afin de souligner l’importance des pollinisateurs dans la production des fruits et légumes. Récemment, des chercheurs américains de l’université de Virginie ont montré, en utilisant un modèle informatique, qu’en l’absence de pollution, une traînée de fragrances générées par des fleurs dépassait un kilomètre, alors qu’en présence de polluants, la concentration et la portée des fragrances sont réduites. «Cela rend beaucoup plus difficile la localisation des fleurs pour les pollinisateurs», explique Jose D. Fuentes, co-auteur de l’étude publiée dans Atmospheric environment. D’après lui, les arômes seraient détruits jusqu’à 90% par la pollution, par rapport à des périodes où les industries lourdes et les véhicules n’existaient pas encore. Ce phénomène pourrait en partie expliquer le déclin de certaines populations d’abeilles et d’autres insectes pollinisateurs aux Etats-Unis.

Dans un rapport (1), le Conseil national de recherche américain recommande par ailleurs d’accentuer les efforts relatifs à la gestion des espèces importantes pour la pollinisation.

(1) Status of Pollinators in North America (2006), Committee on the Status of Pollinators in North America, National Research Council


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus