La plupart des espèces et habitats européens en danger

Le 20 juillet 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Seule une petite proportion des espèces et habitats européens est en bon état de conservation, s’alarme la Commission européenne dans un communiqué du lundi 13 juillet. Pour la première fois, l’exécutif européen publie un rapport sur l’état de conservation de plus de 1.182 espèces et 216 types d’habitats protégés par la réglementation européenne entre 2001 et 2006 dans chaque Etat membre. Les données ont été fournies par ces derniers, une obligation à remplir tous les 6 ans et imposée par la directive Habitats.

Prairies, zones humides et habitats côtiers sont les habitats les plus menacés, principalement à cause du déclin des techniques agricoles traditionnelles. L’état de conservation de tous les types d’habitat associés à l’agriculture est pire que tous les autres: seuls 7% de ceux évalués sont favorables, contre 21% pour les habitats «non agricoles». Ce mauvais état est dû à l’agriculture intensive, à l’abandon des terres et à leur mauvaise gestion. Le changement climatique et le tourisme sont aussi en cause, menaçant les zones humides et les côtes.

«Certes, nous allons rater l’objectif d’enraiement de la perte de biodiversité en Europe d’ici 2010, mais des progrès sont faits», nuance toutefois la directrice exécutive de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) Jacqueline McGlade. Des espèces emblématiques telles que le loup, le lynx européen, le castor ou la loutre regagnent en effectifs.

Toutefois, l’état de 13% des habitats et de 27% des espèces évalués est inconnu, principalement dans le sud de l’Europe. Chypre, Grèce, Espagne et Portugal ne connaissent pas l’état de conservation de plus de 50% des espèces répertoriées sur leur territoire.

L’état de 57% des espèces marines et de 40% des habitats marins est inconnu.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus