La pluie a rempli les nappes phréatiques

Le 24 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Etat des nappes au 1er avril 2013. En bleu foncé : très supérieur à la normale. En bleu turquoise : supérieur à la normale. En vert : normal. En jaune : inférieur à la normale.
Etat des nappes au 1er avril 2013. En bleu foncé : très supérieur à la normale. En bleu turquoise : supérieur à la normale. En vert : normal. En jaune : inférieur à la normale.

Les signaux ont enfin quitté le rouge. Après avoir connu une situation critique lors de l’hiver 2011/2012, la grande majorité des nappes phréatiques (89%) affichent, au 1er avril 2013, un niveau normal voire supérieur à la normale, annonce ce 24 avril le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM).

Seuls 8% des aquifères ont des niveaux inférieurs et 3% très inférieurs.

Au niveau du territoire, les niveaux les plus importants ont été observés dans l’Est de la France, le Bassin parisien, le Bassin aquitain et l’ensemble du Sud-Est.

Parmi les nappes qui présentent une situation favorable, le BRGM cite les nappes alluviales côtières du Var et des Alpes-Maritimes, les nappes corses, des calcaires jurassiques du Berry, des calcaires du Sud de la Vendée, du bassin Adour-Garonne ainsi que les aquifères karstiques des régions de Montpellier et de Nîmes (cf carte).

Selon Nathalie Dörfliger, directrice Eau, Environnement et Écotechnologies du BRGM, la recharge hivernale des nappes a été facilitée par des précipitations abondantes et des épisodes neigeux.

En ce début de printemps, la tendance reste à la hausse pour 39% des nappes, en raison d’une pluviométrie supérieure de 25% à la moyenne en mars, tandis que 28% des nappes s’orientent vers un niveau stable par rapport à février, et que 33% ont entamé leur décharge.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus