La peinture au plomb encore utilisée en Asie

Le 19 juillet 2006 par Agnes Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des experts de l’université de Cincinnati ont montré que l’Inde, la Chine et la Malaisie produisent et commercialisent encore des peintures ayant une forte teneur en plomb. Ils appellent donc à une interdiction internationale de ces produits qui représentent une véritable menace pour la santé humaine. En effet, le plomb peut notamment provoquer des retards de croissance physique et intellectuelle chez l’enfant. 80 échantillons de peinture domestique de différentes couleurs et marques provenant des trois pays d’Asie cités plus haut et de Singapour ont été analysés pendant deux ans. Les chercheurs ont mis en évidence que 75% des peintures domestiques testées en Inde, Chine et Malaisie où il n’existe pas de limitation, ont une teneur en plomb supérieure aux normes américaines. 50% ont des teneurs 30 fois supérieures aux seuils. Les normes concernant les peintures neuves à Singapour sont similaires à celles des Etats-Unis et 10% des échantillons analysés provenant de ce pays dépassent les seuils. «Dans l’économie globale actuelle, il serait irresponsable de notre part d’ignorer la menace qui plane sur la santé des citoyens vivant dans les pays contrevenants et de ceux des pays avec lesquels ils ont des liens commerciaux», a déclaré Scott Clark, qui a dirigé cette étude.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus