La pègre européenne investit dans le faux bio

Le 24 juin 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Interpol a mis en lumière une filière de produits faussement bio
Interpol a mis en lumière une filière de produits faussement bio
DR

Plus de 117 millions de dollars (103 millions d’euros) de produits alimentaires et boissons illicites ont été saisis par Interpol lors de l’opération Opson VIII contre les fraudes alimentaires.

Poulets et fromages périmés, viande et sucre de palme stockés dans des conditions insalubres, boissons renfermant des médicaments contre les problèmes érectiles, miels contrefaits… Une fois encore, l’opération coordonnée par Interpol et Europol entre décembre 2018 et avril 2019 s’est avérée fructueuse avec des produits illicites saisis pour une valeur de 117 M$ (103 M€) et 672 arrestations.

Sanctions non dissuasives

Pour la première fois, l’opération conduite dans 16 Etats membres de l’Union européenne a aussi permis de mettre la main sur des produits faussement bio, en réponse à une demande de la Commission européenne. Les produits saisis ne présentent toutefois pas de risques pour la santé[1], les concentrations de pesticides observées étant inférieures à la dose de référence aigüe (mais supérieures aux seuils imposés en agriculture biologique).

Selon Interpol, les fraudeurs profitent d’un système où les sanctions pécuniaires sont faibles rarement appliquées. Le nouveau règlement sur la bio, qui entrera en vigueur en 2021, devrait accroître leur montant, en les basant sur le chiffre d’affaires de l’opérateur frauduleux. «Il est extrêmement important que les Etats membres prennent des mesures pour coordonner et renforcer les contrôles sur leur territoire et aux frontières», insiste l’organisation internationale de police criminelle.  



[1] Sauf un produit : des fruits séchés contenant des doses importantes de résidus de pesticides

 


POUR ALLER PLUS LOIN



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus