La peau de chagrin arctique

Le 22 août 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
2012, une année record pour la fonte des glaces arctiques ?
2012, une année record pour la fonte des glaces arctiques ?

La calotte glaciaire de l'Arctique fond à une vitesse surprenante et pourrait atteindre son niveau le plus bas dans quelques semaines, ont affirmé mardi 21 août des scientifiques américains de l'université du Colorado.

«Cette fonte est d'autant plus spectaculaire qu'il n'y a pas eu d'événements météorologiques particuliers depuis 2007, date du précédent record», s’étonne Mark Serreze, directeur du Centre des données sur les glaces à l'université du Colorado.

La fonte de la calotte glaciaire est liée au réchauffement du climat, marqué par une hausse des températures et un réchauffement des océans, selon Mark Serreze.

Cette analyse est partagée par des chercheurs de l’université de l’Illinois. Sur leur site Cryonet Today, les scientifiques du département des sciences atmosphériques visualisent, à partir de photos prises par des satellites, l’étendue de la calotte arctique.

Selon leur calcul, les glaces de mer de l’hémisphère nord s’étendaient, samedi 18 août, sur 2,8 millions de kilomètres carrés. Le record de rétractation de 2007 (2,9 millions de km2) est donc déjà battu. Et ce n’est sans doute pas fini.

«Il reste encore deux semaines de fonte, je pense donc que l'on va vers un nouveau record», confirme Mark Serreze.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus