La nouvelle carte sismique française entre en vigueur

Le 02 mai 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Depuis hier 1er mai 2011, les règles de construction parasismique sont étendues à 21.000 communes françaises en vertu du nouveau zonage.
 
C’est pour répondre aux exigences du nouveau code européen de construction parasismique, l’Eurocode 8[1], que la règlementation a été révisée.
 
Si le risque de tremblement de terre reste modéré en France (sauf dans les Antilles), celui-ci est pris en compte dans les édifications depuis une trentaine d’années. L’ancien zonage national date en effet de 1985, il était basé sur une approche statistique.
La nouvelle carte sismique prend désormais en compte les périodes de retour des ondes (approche probabiliste) et découpe le territoire en 5 zones de sismicité croissante: sismicité très faible (1), faible (2), modérée (3), moyenne (4) et forte (5).
 
Les nouvelles règles concernent les bâtiments neufs comme les bâtiments existants, en cas de travaux entraînant une modification importante de leur structure. De nouvelles zones ont été identifiées, notamment dans le Nord et le Grand-Ouest. «Des modifications des niveaux et des extensions des zones de sismicité concernent également des régions déjà reconnues sismiques, comme les Pyrénées, les Alpes, la Provence ou l’Alsace», précise le ministère en charge de l’écologie dans un communiqué du 2 mai. Ce sont ainsi 21.000 communes, contre 5.000 auparavant qui sont concernées par ce redécoupage mis en application mi-2009 et qui vient d’entrer en vigueur.
 
Ainsi, depuis le 1er mai 2011, 60% des communes françaises sont situées en zones de sismicité 2 à 5, contre 14% dans l’ancien zonage. En outre, 25% des communes sont concernées par les règles parasismiques pour les maisons individuelles.
Les sites industriels Seveso ont quant à eux leur propre règlementation (dans le JDLE), tout comme les centrales nucléaires.


[1] Les Eurocodes sont des normes instaurées par la Commission européenne, qui ont pour objectif d'harmoniser les règles techniques de conception et de calcul du bâti au sein de l‘Union européenne


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus