La Norvège se prépare à une baisse drastique de ses émissions

Le 06 octobre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Au moment où la Commission de Boissieu va annoncer comment la France atteindra son objectif d’une division par quatre de ses émissions en 2050 (le colloque aura lieu le 9 octobre), la Norvège s’engage dans une voie similaire. Le 4 octobre, une commission gouvernementale, présidée par l’économiste Joergen Randers, a rendu un rapport très attendu. Selon ce document, le royaume pourrait ainsi diminuer ses rejets carbonés des trois quarts, sans que cela n’ait un impact important sur l’économie locale: à peine 0,5 point de PIB par an pendant une quarantaine d’années. Proposant une quinzaine de grandes mesures, le rapport Randers se focalise surtout sur le développement des énergies renouvelables, les carburants faiblement émetteurs, l’efficacité énergétique, les véhicules sobres et la séquestration offshore du carbone. La ministre chargée de l’environnement, Helen Bjoernoy, a promis d’étudier le rapport.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus