La Norvège refuse d’abandonner les sacs en plastique

Le 07 octobre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Norvège tient à ses sacs en plastique et à son industrie pétrolière
La Norvège tient à ses sacs en plastique et à son industrie pétrolière

L’Agence norvégienne de l’environnement fait pression sur Oslo pour que le pays soit exceptionnellement dispensé de la nouvelle réglementation européenne visant à limiter les sacs en plastique.

 

Pour rappel, cette législation oblige les Etats membres de l’Union européenne à réduire la consommation de sacs légers à 90 unités par personne et par an au 31 décembre 2019 et à 45/pers/an fin 2025, ou à les rendre payants au plus tard le 31 décembre 2018, comme le pratiquent déjà l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord ou l’Ecosse. Si Oslo ne fait pas partie de l’UE, le gouvernement ratifie la plupart des législations communautaires.

«Si la consommation de sacs en plastique représente en Europe un problème environnemental, ce n’est pas le cas en Norvège où les citoyens les utilisent comme des sacs poubelle», assure Ellen Hambro, directrice de l’Agence norvégienne de l’environnement. Selon elle, 82% des sacs légers sont réutilisés, 15% sont recyclés et 3% sont jetés avec les ordures résiduelles. Au total, cela représente quand même la modeste somme d’un milliard de sacs utilisés chaque année. Le fait que le Royaume soit le premier producteur de pétrole en Europe n’est sans doute pas un hasard…



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus