La Norvège dit stop aux fermes à fourrure

Le jeudi 11 avril 2019 à 18h 14 par Victor Miget
En Norvège, le secteur de la fourrure représente aujourd'hui environ 1% de la production mondiale de peau de vison (650.000 par an) et entre 2 et 3% de celle de renard (150.000).
En Norvège, le secteur de la fourrure représente aujourd'hui environ 1% de la production mondiale de peau de vison (650.000 par an) et entre 2 et 3% de celle de renard (150.000).
DR

Après le Royaume-Uni, l'Autriche, les Pays-Bas, l'Allemagne, et la République tchèque, c'est au tour de la Norvège d'interdire les fermes à fourrure. Un secteur qui recule en Europe

Extrait : En Norvège, le marché de la fourrure perd du poil de la bête. Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation a proposé une loi interdisant la détention et l’élevage d’animaux pour leur fourrure à partir de...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus