La Nièvre au charbon en 2010?

Le 18 août 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La nouvelle mine de charbon à ciel ouvert de Lucenay-lès-Aix, dans la Nièvre, pourrait être exploitée à compter de 2010 et produire de l'électricité dès 2011, indique le chef du projet, François Jaclot, ancien numéro deux de Suez, dans un entretien aux Echos. Président de la holding créée pour l'occasion, la Société d'exploitation des ressources énergétiques du Nivernais (Seren), il indique qu'une demande de concession a été déposée le 27 juillet au ministère chargé de l'industrie. «Si le calendrier se confirme, nous serons en mesure d'exploiter la mine dès 2010 et de produire de l'électricité à partir de ce charbon nivernais dès 2011», affirme-t-il.

L'exploitation ne concernera, dans un premier temps, explique F. Jaclot, qu'un «pavé» de 70 millions de tonnes sur les 250 à 300 que contient le gisement. «De quoi alimenter pendant 35 ans la centrale de 1.000 mégawatts» qui sera construite sur place. Le coût estimé du projet est de 1,4 milliard d'euros dont 1 milliard pour la centrale, détaille-t-il.

«Pour l'heure, la Seren a été dotée de 4 millions d'euros qui doivent lui permettre de vivre pendant les deux ans qui viennent.» La holding est détenue à 40,9% par la holding personnelle du président de Maurel et Prom, Jean-François Hénin, les deux autres actionnaires de référence, la Macif et le fonds d'investissement Développement et partenariat, possédant chacun 20% des parts.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus