La natalité du plongeon huard est en chute libre

Le 10 juillet 2013 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le plongeon huard, oiseau emblématique des Grands Lacs canadiens.
Le plongeon huard, oiseau emblématique des Grands Lacs canadiens.
DR

Le plongeon huard (Gavia immer) est au Canada ce que le pygargue à tête blanche est aux Etats-Unis: un symbole national. Or l’animal traverse une mauvaise passe: depuis 1992, son taux de renouvellement est en baisse. A ce rythme, d’ici à 20 ans, les populations pourraient être sur le déclin. Voilà ce que met en lumière une étude publiée par la revue Avian Conservation & Ecology, dont les données ont été recueillies grâce à près de 3.000 naturalistes amateurs. En cause: le mercure et les pluies acides —émis par les transports et les industries— qui hypothèquent la reproduction de ces animaux.

 

«Nous sommes en train d’approche le point de non retour. Le taux annuel de reproduction pourrait bientôt tomber en-dessous du niveau minimum requis pour que le nombre d’oiseaux se maintienne», s’inquiète Doug Tozer, scientifique au Bird Studies Canada et auteur principal de l’étude. «Parce que 95% des plongeons huard  vivent dans notre pays, nous avons un rôle fondamental à jouer à contrôler et à préserver ces populations.»

 

Le plongeon huard est une sorte d’espèce sentinelle aux yeux des naturalistes, qui peuvent ainsi mesurer l’impact des pollutions dans les grands lacs. Le mercure et les pluies acides sont ici montrés du doigt dans la difficulté des gaviidés de la taille d’une oie à se reproduire. Les conséquences sur les animaux sont sans appel: réduction des activités de nourrissage, système immunitaire déprimé, moindre appétence pour l’apprentissage chez les petits, etc… Leurs chances de se reproduire ont en effet chuté de 50% dans les lacs les plus contaminés au mercure.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus