La moitié de l'Europe mal partie pour recycler ses déchets

Le 25 septembre 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
14 Etats membres sont sommés par Bruxelles d'accélérer le tempo
14 Etats membres sont sommés par Bruxelles d'accélérer le tempo

14 Etats membres de l’UE sont visés par Bruxelles pour accélérer les mesures permettant d’atteindre 50% de recyclage des déchets municipaux en 2020. Un objectif fixé par la directive-cadre en 2008.


Bulgarie, Croatie, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Lettonie, Malte, Pologne, Roumanie et Slovaquie sont sous haute surveillance. Bruxelles leur a communiqué, le 24 septembre, une feuille de route, pour qu’ils respectent l’un des objectifs-clés de la directive-cadre de 2008 (50% de recyclage des déchets municipaux en 2020 ) alors que le paquet sur l’économie circulaire relève la barre à 55% dès 2025.

 

Filières REP, taxes et données

Ce document global, complété par des mises en garde nationales, a été réalisé au regard des rapports 2013-2015 envoyés par les Etats membres sur la mise en œuvre des principales directives sur les déchets (directive-cadre sur les DEEE, sur les emballages, sur la mise en décharge et sur les boues d’épuration). Il fixe comme priorités l’essor des filières à responsabilité élargie du producteur (REP), le développement des moyens économiques incitatifs comme la hausse des taxes sur l’enfouissement et l’incinération, et l’amélioration des données sur les déchets.

 

Soutien technique et financier

«La Commission est là pour apporter une assistance technique, un soutien par les fonds structurels et la diffusion des meilleures pratiques», a déclaré le commissaire en charge de l’environnement Karmenu Vella.

Bruxelles ne s’arrête pas là. L’exécutif compte aussi effectuer, d’ici 2020, des visites dans les 14 pays pour prendre en compte les marges de progrès avec les autorités nationales, régionales et locales.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus