La médiatrice européenne s’attaque à l’opacité des quotas de pêche et de l’impact des pesticides

Le 15 mai 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Emily O'Reilly, médiatrice de l'UE
Emily O'Reilly, médiatrice de l'UE

La médiatrice européenne a annoncé, le 14 mai, l’ouverture de deux enquêtes pour manque de transparence dans le processus décisionnel de l’Union européenne en matière de quotas de pêche et de risques des pesticides sur les pollinisateurs.

Les ONG le dénoncent depuis de nombreuses années. Dans de nombreux domaines liés à l’environnement, l’opacité règne lors de la prise des décisions européennes.

Dans la ligne de mire de la médiatrice européenne, le Conseil de l’Union européenne est épinglé pour «son manque de transparence à propos des décisions annuelles des ministres nationaux pour les quotas de pêche». «Les fameuses réunions des ministres à Bruxelles, qui durent toute la nuit, se tiennent à huis clos malgré l’importance des décisions prises», regrette Emily O’Reilly, qui a décidé d’ouvrir une enquête.

Opacité sur l’impact des pesticides sur les pollinisateurs

Deuxième cible: la Commission européenne, qui a refusé de donner accès à des documents publics révélant la position des Etats membres sur les risques de l’usage des pesticides sur les abeilles. «Les citoyens européens ont le droit de connaître la position prise par leur propre gouvernement, tout comme celle prise en tant qu’Etat membre. La biodiversité est un sujet particulièrement important», poursuit la médiatrice, qui recommande à Bruxelles d’accorder au public l’accès aux documents demandés. Une décision qui devrait réjouir l’association Pollinis, qui réclame les comptes rendus des délibérations du Scopaff[1] pour comprendre les raisons du blocage bruxellois autour des lignes directrices permettant d’évaluer l’impact des pesticides sur les pollinisateurs.



[1] Comité permanent des animaux, végétaux, denrées alimentaires et aliments pour animaux

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus