La manutention manuelle en 2003

Le 05 avril 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un document sorti mi-mars, la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), qui dépend du ministère chargé du travail, a dressé un bilan de la manutention manuelle de charges en 2003. Quatre salariés sur 10 manipulent des charges dans le cadre de leur travail, dont 3 sur 10 au moins deux heures par semaine. Depuis la dernière évaluation de la Dares, en 1994, la situation n’a guère évolué. Tous les secteurs sont concernés, même le tertiaire avec le commerce de détail et les professions de santé. Mais ce sont avant tout les ouvriers de la construction et de certaines industries dont le bois-papier, les produits minéraux, le textile et la métallurgie qui sont le plus exposés. Or, «la manutention manuelle s’accompagne souvent de fortes contraintes posturales et de rythmes de travail soutenus», indiquent les auteurs du document de la Dares.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus