La maîtrise des glissements de terrains

Le 23 janvier 2006 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des experts internationaux se sont réunis la semaine dernière à Tokyo, au Japon, sous l'égide de l'Organisation des nations unies afin d'évoquer la maîtrise des risques de glissements de terrain. Le réchauffement climatique et l’urbanisation sauvage accentuent ce risque. Les éboulements ont tué un millier de personnes de 1993 à 2002, auxquelles il faut ajouter les morts dues à des catastrophes naturelles comme les séismes ou les cyclones. En effet, de tels phénomènes laissent souvent place à des glissements de terrain meurtriers. Le dérèglement climatique est également en cause et serait, par exemple, à l'origine de l'effondrement d'une falaise au Yémen qui a fait 65 victimes en décembre 2005. La meilleure prévention: ne pas construire dans des zones à risques et, le cas échéant, procéder à des évacuations. Les experts citent en particulier la situation de l'expansion urbaine dans les pays en voie de développement, comme en Amérique latine où les favelas sont construites sur des pentes hors des grandes villes. Il faut également que les autorités mettent en place des systèmes de surveillance de glissement de terrain et d'alerte. Cette réunion vise à la création d'un réseau international de chercheurs spécialisés sur les glissements de terrain et dont le siège sera à l'université de Tokyo.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus