La Lettonie veut renforcer le marché européen du carbone

Le 13 janvier 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une majorité qualifiée va-t-elle être trouvée?
Une majorité qualifiée va-t-elle être trouvée?

 

Réunis à Bruxelles, les Etats membres de l’Union européenne doivent se prononcer sur une modification du système européen ETS d’échange de quotas d’émission de CO2. La présidence lettone propose en effet de renforcer le dispositif en empêchant le retour sur le marché de 900 millions de quotas mis de côté (normalement vendus aux enchères entre 2014 et 2016).

«Initialement, l’idée du gouvernement britannique, émise en 2014, était d’annuler totalement ces 900M de quotas. Puis le gouvernement allemand a proposé d’accélérer la réforme de l’ETS pour qu’elle soit effective dès 2017 au lieu de 2021», rappelle Mark Lewis, analyste spécialiste du changement climatique chez Kepler Cheuvreux. «C’est une très bonne nouvelle que la présidence lettone relance ce projet, dans la mesure où les pays d’Europe de l’Est freinent, en général, les politiques climatiques européennes», poursuit-il.

Encourageante, cette proposition doit franchir plusieurs étapes avant d’être adoptée. Après le vote des ministres (une majorité qualifiée est exigée), le Parlement devra se prononcer après l’avis émis le 22 janvier par son comité de l’industrie et le 24 février par son comité de l’environnement.

La surabondance des quotas de CO2 a provoqué une baisse des prix d’environ 80% au cours des 6 dernières années. Les quotas qui devaient être livrés en décembre s’échangeaient à 6,80 euros par tonne de CO2 sur le marché Futures Europe exchange de Londres.

La Corée de Sud ouvre son marché carbone
Séoul a officiellement ouvert, ce 13 janvier, le premier marché du carbone national du continent asiatique. Il doit toucher plus de 500 entreprises, dont des cimentiers, en vue d’aider la Corée du Sud à réduire de 30% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Le nombre total des émissions autorisées entre 2015 et 2017 a été fixé à 1.687.000 tonnes de CO2.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus