La lente montée en puissance de la «renewables obligation»

Le 14 septembre 2006 par Enerpress
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Ofgem est sur tous les fronts. Déjà à l'affût des baisses tarifaires suite au recul des prix de gros du courant outre-Manche, Ofgem, le régulateur du secteur énergétique britannique vient de livrer les dernières informations sur l'électricité fournie à partir des énergies renouvelables.

Instauré dans le cadre de la «renewables obligation» (RO), avec l’objectif –qui pourrait évoluer dans le cadre de l'Energy review à un horizon plus lointain-, d'atteindre en 2015-2016, les 15,4% de courant vert livré au Royaume-Uni, le système mis en oeuvre poursuit sa lente montée en puissance. Sur la période du 1er avril 2005 au 31 mars 2006, la part des électrons verts devait représenter 5,5% de l'ensemble de l'électricité vendue par les commercialisateurs.

Selon les données des fournisseurs d'électricité, indique Ofgem dans un communiqué, ces derniers ont livré au pays 18.020.282 mégawattheures (MWh) (18,02 térawattheures -TWh). La partie anglaise et galloise en courant vert a atteint les 16,16 TWh, tandis que les opérateurs en Ecosse injectaient 1,65 TWh d'électrons à base d'énergies renouvelables (ENR) et que l'Irlande du Nord se hissait à 0,21 TWh.

De leur côté, les entreprises ont jusqu'au 1er octobre pour présenter des certificats (chaque ROC représentant un MWh vert) attestant de ces livraisons à hauteur de 5,5%, date à partir de laquelle elles peuvent payer 32,33 livres par MWh (près de 45 euros/MWh) non renouvelable livré en deçà de ce quota.

Par ailleurs, Ofgem signale qu'au cours des 12 mois, quatre fournisseurs ont été mis en faillite -Eledor, The Team Group of Companies, Utility Link, et Zest4 Electricity-, dont les obligations en la matière étaient plus difficiles à faire respecter. Néanmoins, deux entreprises sous tutelle auraient fourni suffisamment de données pour la RO, indique le régulateur, espérant parvenir à collecter les chiffres des deux autres. Lancé en 2002 (en 2005 en Irlande du Nord, avec un objectif 2015-2016 de 6,3% seulement), le système de la RO vise à faire progresser la part des ENR dans la fourniture d'électricité outre-Manche.

Reste qu’à regarder les prix d'achat du courant sur le marché de gros en ce début d'année, l'incitatif ne sera peut-être pas suffisant pour porter les ENR britanniques.

POUR ALLER PLUS LOIN

 Dans la même rubrique

Error PDO: SQLSTATE[HY000] [2013] Lost connection to MySQL server at 'reading authorization packet', system error: 0