La lente montée en puissance de la «renewables obligation»

Le 14 septembre 2006 par Enerpress
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ofgem est sur tous les fronts. Déjà à l'affût des baisses tarifaires suite au recul des prix de gros du courant outre-Manche, Ofgem, le régulateur du secteur énergétique britannique vient de livrer les dernières informations sur l'électricité fournie à partir des énergies renouvelables.

Instauré dans le cadre de la «renewables obligation» (RO), avec l’objectif –qui pourrait évoluer dans le cadre de l'Energy review à un horizon plus lointain-, d'atteindre en 2015-2016, les 15,4% de courant vert livré au Royaume-Uni, le système mis en oeuvre poursuit sa lente montée en puissance. Sur la période du 1er avril 2005 au 31 mars 2006, la part des électrons verts devait représenter 5,5% de l'ensemble de l'électricité vendue par les commercialisateurs.

Selon les données des fournisseurs d'électricité, indique Ofgem dans un communiqué, ces derniers ont livré au pays 18.020.282 mégawattheures (MWh) (18,02 térawattheures -TWh). La partie anglaise et galloise en courant vert a atteint les 16,16 TWh, tandis que les opérateurs en Ecosse injectaient 1,65 TWh d'électrons à base d'énergies renouvelables (ENR) et que l'Irlande du Nord se hissait à 0,21 TWh.

De leur côté, les entreprises ont jusqu'au 1er octobre pour présenter des certificats (chaque ROC représentant un MWh vert) attestant de ces livraisons à hauteur de 5,5%, date à partir de laquelle elles peuvent payer 32,33 livres par MWh (près de 45 euros/MWh) non renouvelable livré en deçà de ce quota.

Par ailleurs, Ofgem signale qu'au cours des 12 mois, quatre fournisseurs ont été mis en faillite -Eledor, The Team Group of Companies, Utility Link, et Zest4 Electricity-, dont les obligations en la matière étaient plus difficiles à faire respecter. Néanmoins, deux entreprises sous tutelle auraient fourni suffisamment de données pour la RO, indique le régulateur, espérant parvenir à collecter les chiffres des deux autres. Lancé en 2002 (en 2005 en Irlande du Nord, avec un objectif 2015-2016 de 6,3% seulement), le système de la RO vise à faire progresser la part des ENR dans la fourniture d'électricité outre-Manche.

Reste qu’à regarder les prix d'achat du courant sur le marché de gros en ce début d'année, l'incitatif ne sera peut-être pas suffisant pour porter les ENR britanniques.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus