La justice maintient la pression sur les trafiquants de civelles

Le 09 mai 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Sur le marché chinois, les civelles peuvent être revendues 500 euros/kg.
Sur le marché chinois, les civelles peuvent être revendues 500 euros/kg.
DR

 

Après avoir été interceptés à Roissy, deux braconniers chinois ont été condamnés à une peine de prison.

 

Les atteintes à l’environnement et à la faune sauvage ne sont pas toujours sanctionnées par la justice. Ce n’est pas le cas pour la pêche illégale de civelles. Mardi 8 mai, deux trafiquants de ces bébés anguilles ont été lourdement condamnés par le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Interpelés le 3 mai à l’aéroport de Roissy, les deux ressortissants chinois transportaient 60 kilogrammes d’alevins vivants dans des poches en plastique remplies d’eau, précise l’AFP. Le montant de la prise effectuée par les Douanes s’élève à 30.000 euros.

Les trafiquants devaient regagner la Chine, via le Portugal. Ils ont été condamnés à 7 mois de prison.

Population en chute libre

En charge de la surveillance des espèces lacustres protégées, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) estime que les jeunes anguilles fréquentant les cours d’eau représentent l’équivalent de 10 % des populations comptabilisées dans les années 1980. L’anguille d'Europe (Anguilla anguilla) est inscrite sur la liste rouge de l’IUCN depuis 2010 et son exportation est interdite hors de l’Union européenne.

En décembre dernier, le tribunal correctionnel de Saintes (Charentes) a condamné quatre personnes pour un trafic de civelles démantelé en 2014. Verdict: des peines de 6 à 18 mois de prison avec sursis et des amendes de 1.000 à 5.000 euros.

Trois mois plus tôt, ce sont les magistrats de Nantes (Loire-Atlantique) qui avaient envoyé en prison des braconniers récidivistes en prison. A l’époque, il s’agissait d’une première judiciaire tricolore.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus