La justice américaine saisie dans l’affaire de la betterave à sucre transgénique

Le 13 septembre 2010 par Célia Fontaine
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Des groupements américains opposés aux aliments génétiquement modifiés ont annoncé leur intention de poursuivre en justice le ministère de l’agriculture (USDA) le 8 septembre dernier. En cause, la décision récente de l’administration de délivrer quelques permis pour la plantation de betteraves à sucre GM élaborées par le groupe Monsanto.

Selon les plaignants, l’USDA irait à l’encontre du jugement ordonnant la suspension de ces cultures, rendu par un juge fédéral californien le 13 août dernier (dans le JDLE).

Même si l’intention de l’USDA de délivrer aux producteurs de semences des autorisations pour planter des betteraves OGM était limitée (la floraison de la plante n’était pas permise), le Centre pour la sécurité alimentaire et le Sierra Club estiment que ces plants pourraient tout de même contaminer les cultures voisines.

Les betteraves concernées ont été modifiées génétiquement pour résister au Roundup, un herbicide fabriqué également par Monsanto.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus