«Là-haut»: les lâchers de ballons qui fâchent

Le 30 juillet 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le dernier film des studios Pixar Disney est sorti hier au cinéma. Intitulé «Là-haut», il raconte l’histoire d’un vieux monsieur qui s’envole avec sa maison grâce à des centaines de ballons gonflés à l’hélium. Pour fêter l’événement, plusieurs salles ont annoncé et programmé des lâchers de ballons. Une initiative que dénonce l’association Robin des bois dans un communiqué. «Il est désormais connu que ces lâchers occasionnent des dispersions de déchets qui terminent au gré des courants atmosphériques dans les forêts et en mer. Une fraction non négligeable des macrodéchets retrouvés sur le littoral ou dans les appareils digestifs des mammifères marins et des oiseaux provient des ballons», indique-t-elle.

Le Programme des Nations unies, dans son rapport sur les déchets marins (1), les a d’ailleurs comptabilisés. En 19 ans d’opérations de nettoyage des plages, plus de 896.500 fragments de ballons ont été recensés.

L’association rappelle en outre qu’une autorisation préfectorale est nécessaire pour organiser des lâchers de ballons.

(1) Dans le JDLE «Déchets marins: le Pnue tire la sonnette d’alarme»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus